Les peptides de collagène, alliés des athlètes

Dès les années 1970, l’industrie alimentaire avait déjà reconnu le potentiel des peptides de collagène. Ce produit pur et naturel a depuis été ajouté dans des aliments spécialisés afin de les rendre plus digestes, d’en faire une meilleure source de protéines et d’augmenter leur valeur nutritionnelle. Ils cadrent parfaitement avec l’époque actuelle, où les aliments doivent faire beaucoup plus que satisfaire une simple faim.

 

Un produit de choix dans les barres et les boissons protéinées

La nutrition sportive est l’un des principaux secteurs dans lequel l’ajout de peptides de collagène dans des produits comme les barres ou les boissons protéinées est devenu pratique courante. Toutefois, ces types de produits doivent aussi répondre aux exigences plus strictes des consommateurs : ils doivent avoir bon goût, ne pas alourdir l’organisme et être certifiés sans danger.

 

Les peptides de collagène sont donc idéals pour la nutrition sportive moderne. En outre, leur goût est neutre, de sorte qu’il n’est plus nécessaire de masquer un quelconque arrière-goût amer dans le produit final avec du sucre ou des édulcorants artificiels par exemple, comme c’est souvent le cas avec les hydrolysats de soja, de lactosérum ou d’autres protéines. Les peptides de collagène sont  soumis à des tests scientifiques, n’ont aucun effet secondaire et ne sont pas reconnus comme allergènes. La poudre blanche se dissout facilement dans les liquides froids. Elle émulsifie les préparations, les fait mousser, leur donne de la consistance, les lie et accroît la durée de conservation des produits.

Compte tenu de leur grande similitude avec les protéines présentes dans le corps, les peptides de collagène sont  extrêmement bien absorbés et « transformés ». Dans les barres de céréales, par exemple, la protéine remplace les glucides et sucres collants indésirables comme agent liant. Les acides aminés contenus dans les peptides de collagène renforcent l’effet de l’activité sportive. Les peptides de collagène augmentent la fraction protéique, allongeant ainsi la durée de satiété et facilitant la stabilisation du poids, ils favorisent le développement musculaire dans l’organisme et possèdent un effet préventif et régénérateur sur le cartilage articulaire.

Des protéines qui font la différence

Quinze à vingt pour cent du corps humain sont composés de différents types de protéines. Toutefois, contrairement aux glucides et aux graisses, l’organisme ne peut stocker les protéines, ni ne sait non plus fabriquer bon nombre d’entre elles. Le collagène est l’une des protéines les plus importantes. Il représente environ 30 pour cent des réserves de protéines totales dans le corps humain et se trouve essentiellement dans les tissus conjonctifs tels que les os, le cartilage, les tendons, les ligaments et la peau. Plus l’organisme dépense de protéines par l’exercice physique, plus le besoin d’un apport externe se fait ressentir, par exemple sous forme de compléments alimentaires spéciaux tels que des boissons protéinées, des barres énergétiques ou des boissons pour sportifs. Des études ont montré que les aliments enrichis en peptides de collagène pouvaient exercer un effet bénéfique sur la santé des articulations et favoriser la synthèse osseuse.

 

Il existe une force au repos

De nombreux sportifs amateurs s’entraînent en suivant cette devise : « Plus, c’est mieux ». Malheureusement, ils ont souvent tendance à oublier que le corps a aussi besoin de repos. En fait, la pratique sportive sans périodes de récupération suffisantes peut avoir un effet négatif. En fin de compte, le corps s’adapte aux stimuli de l’entraînement pendant les phases de récupération : en d’autres termes, les muscles ne se développent pas au cours de l’exercice physique, mais pendant les périodes de repos et de récupération. Il est donc indispensable non seulement d’accorder au corps un moment de détente dans le cadre d’une séance de massage ou de sauna, mais aussi de lui apporter les nutriments appropriés après chaque séance d’entraînement.

Outre les glucides, les sportifs ont surtout besoin de protéines pour empêcher leur organisme de dégrader les structures de protéines endogènes telles que les muscles, au lieu de les développer. Les protéines comme les peptides de collagène apportent à l’organisme les constituants indispensables au développement des protéines endogènes, à la formation du tissu musculaire ainsi qu’au renouvellement des cellules. De nombreux sportifs n’ont pas envie de manger juste après avoir terminé une séance d’entraînement intensive. Dans ce cas, les boissons à forte teneur en protéines sont la solution idéale et apportent à l’organisme les nutriments nécessaires plus rapidement que les aliments solides. Les boissons contenant, outre des électrolytes et des glucides, des additifs tels que les peptides de collagène permettent aux sportifs de recharger leurs batteries plus rapidement et d’optimiser leurs périodes de repos.

  • La résistance des constituants des protéines est altérée pendant et après des périodes d’efforts physiques prolongées. Les protéines s’oxydent et les membranes subissent des microlésions pouvant provoquer une inflammation, qui peut à son tour entraîner une perte de protéines. La consommation d’aliments très riches en protéines juste après un effort physique permet de soutenir le développement musculaire et d’éviter une perte de protéines.
  • Des études ont montré que le fait d’ingérer de la créatine durant la pratique sportive permettait d’améliorer les performances pendant de courts intervalles d’entraînement, en aidant les sportifs à développer leur masse musculaire. La créatine est une molécule constituée de trois acides aminés : la glycine, l’arginine et la méthionine. Les peptides de collagène, qui contiennent 20 pour cent de glycine et 8 pour cent d’arginine, peuvent favoriser le développement de créatine dans l’organisme.
  • Plusieurs études ont montré les bienfaits d’une prise, même faible, de compléments alimentaires à base d’arginine durant une activité sportive. Une dose quotidienne de 10 grammes de collagène produit près d’un gramme d’arginine par jour, et peut donc améliorer les performances sportives.
  • Et en prime, il aurait également un effet positif sur l’apparence physique, en fortifiant le tissu conjonctif, la peau, les ongles et les cheveux. C’est pourquoi les peptides de collagène sont aussi proposés comme complément alimentaire sous la forme de capsules ou d’ampoules liquides.